Nespresso, café frappé 1

Nespresso_bannière_réclamation

Nespresso_Monsoon MALABAR

« Partez à la découverte d’un café de légende »

 

J’ai reçu par voie postale votre publicité sur votre nouvel arôme de café Nespresso, le Monsoon Malabar Edition limitée 2015.

Trois mats couleur Wengé, boussole de marin, grains de café posés négligemment sur un ouvrage rédigé à l’encre de Chine. La beauté subliminale de l’« Invitation au Voyage », j’adore.

La réalité nous revient en pleine face comme le gouvernail d’un navire en découvrant cette mention :

« Un étui offert […] dès l’achat de 17 étuis dans votre Boutique Nespresso** »

Avec en police 6, la mention suivante :

** Offre valable du 30/03/2015 au 26/04/2015 inclus : pour tout achat de 17 étuis minimum (soit 170 capsules) […]

POURQUOI 17 ?

Sans avoir le temps d’apprécier la délicatesse de votre publicité, la première question que je me suis posée est donc la suivante « Mais pourquoi 17 ? » (didascalie : sourcils froncés et regards ahuris)

Cela évoque bien entendu – vous y avez pensé également je n’en doute pas – la magnifique diérèse rimbaldienne du vers «  On n’est pas sérieux quand on a 17 ans » et me rappelle, avec une profonde nostalgie, cette chanson de Moustaki.

17 est aussi le nombre de syllabes dans un haïku, ces délicieux poèmes japonais.

17 est également le troisième nombre premier de Fermat mais, il est bien plus puissant car il appartient à la catégorie mathématique des nombres premiers dits « sexys » (du latin « six » i.e. « sex ») de la forme « (p,p+6) », p et p+6 étant des nombres premiers (avec p = 11).

Mais 17 est le numéro départemental de la Charente-Maritime, ce qui tout de suite invite un peu moins au voyage et crée une sacrée dichotomie entre l’image que vous souhaitez faire émaner de cette publicité et la réalité des pâturages.

17 est aussi le numéro atomique du chlore, ce qui – entre nous –  véhicule une étonnante connotation à votre café « Malabar Edition limitée ».

Wikipédia m’informe par ailleurs que le 17 est un nombre détesté des pythagoriciens parce qu’il sépare 16 de son epogdoon 18 (je n’ai pas compris de quoi il s’agissait mais ça a l’air grave).

17 s’avère également le numéro d’urgence pour contacter la police ou la gendarmerie (ce qui m’a fait penser que vous ne vous en sortez pas trop mal : le 15 ou le 18 auraient été tout aussi anxiogènes)

Enfin 17, dans la Rome Antique comme en Italie, est ni plus ni moins qu’un nombre porte malheur. En effet, il s’écrit en latin XVII, et a pour anagramme VIXI, ce qui signifie « vixi » i.e. « j’ai vécu » i.e. « je suis mort ». Je sais que plus personne n’apprendra le latin d’ici peu, mais tout de même, « c’est fort de café » comme qui dirait.

 

Bref, en plus d’être une hérésie culturelle et conceptuelle, il s’agit d’une absurdité commerciale que nous pouvons récapituler comme suit :

  • Le Client est tenu d’acheter au moins 17 étuis.
  • Une capsule coûte 0,45€ ;
  • Un étui – qui contient 10 capsules – coûte donc 4,5€
  • 17 étuis coûtent donc 4,5*17 = 76,5€
  • A partir de ce moment, on se voit offert un étui de Monsoon Malabar Edition limitée 2015, soit un gain de 4,5€ (10 capsules).
  • Ce qui nous fait un total de 18 étuis, soit 180 capsules, pour 76,5€ à prix par capsule de 0,425€. Quelle belle offre commerciale, merci, il ne fallait pas, vraiment.

EN CONCLUSION :

Vous auriez pu choisir le 16 (bien que cela corresponde au numéro atomique du soufre…) ou le 18 (qui correspond au numéro atomique de l’argon, un gaz rare mais qui selon certains énergumènes concorde avec les initiales d’Adolf Hitler)

Quitte à proposer une opération commerciale aussi indécente d’ironie (« Hey ! Economisez 4,5€ !! ») à vos Clients, vous auriez donc pu allègrement choisir le nombre de 20 étuis (ce qui – accessoirement pour vous – aurait été plus rentable)

 

Au plaisir de vous conseiller,

 

Eve, votre consultante @ Claim on You

 


 

MERCI !

Grâce à vous, Claim on You a été short-listé parmi les 10 meilleurs blogs dans la catégorie Marketing aux Golden Blog Awards !

Shortlist GBA


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Commentaire sur “Nespresso, café frappé