Packaging des céréales Cruesli chocolat

Cruesli - bannières claim on you

– Céréales Cruesli au Chocolat –

 

SUGGESTION DE PRÉSENTATION

 

Que peut-on voir sur le packaging des céréales Cruesli au chocolat ?

CRUESLI CLAIM

Un couple complice et épanoui, qui a vraisemblablement – on leur souhaite en tout cas ! – passé une bonne nuit.

Oh…Et tiens donc…Que s’apprêtent-ils à prendre pour le petit déjeuner ?

 

Grâce à un sens aigu de l’observation, les journalistes de Claim on You, munis de leurs détecteurs infrarouges et de leurs lunettes 3D, ont repéré plusieurs indices qui laissent à croire que ce joyeux couple entend bien prendre des tartines à la confiture, et non un bol de Cruesli chocolat pour le petit déjeuner !

 

Ce qui est assez ballot quand on y pense, sachant qu’on parle du packaging de Cruesli et non de celui des confitures Bonne Maman.

 

quaker_logo_small

 

QUELS SONT LES INDICES ?

Indice 1 : 

Cela peut sembler trivial, on en convient, mais, malgré un effort de concentration surhumain, les journalistes de Claim on You n’ont pas réussi à identifier un paquet de Cruesli sur la photo. On ne voit pas non plus de brique de lait, mais à la limite, c’est presque accessoire.

 

Indice 2 : 

L’homme au second plan a l’air de s’activer près du grille-pain comme le souligne sa posture. Y aurait-t-il mis des Cruesli chocolat ? C’est peu probable : sa compagne ne sourirait pas autant ! La perspective de nettoyer le grille-pain couplée au constat accablant qu’on vient de passer la nuit avec un débile profond ne rendrait personne aussi souriant.

 

Indice 3 : 

Au premier plan, on peut justement observer une femme, arborant une mine réjouie. Que fait-elle ? Je vous le donne en mille : elle coupe du pain.

Serait-ce pour saupoudrer sa tartine avec des Cruesli chocolat noir ? Cette hérésie culinaire serait éventuellement conceptualisable chez nos buddies outre-Atlantique mais semble hautement improbable pour des Européens.

 

 

Indice 4 : 

Enfin, la présence d’un pot de confiture ouvert corrobore définitivement notre théorie du petit déjeuner pro-tartines.

 

 

 

MISE EN GARDE !

Comme dans toute analyse graphique, il faut se méfier des cadrages trop serrés : une miche de pain peut cacher un bol de Cruesli (et vice versa !).

 

Autre possibilité : le paquet de Cruesli se trouve hors cadre. Félicitons alors les équipes Marketing de Quaker pour cette superbe mise en valeur du produit.

 

Ou bien, ce couple est affamé et ressent le besoin irrépressible de se faire une tartine après (ou avant, l’histoire ne le dit pas !) son bol de Cruesli chocolat…

 

Ou alors… Non… Serait-ce possible ?…On n’ose l’imaginer…

S’agirait-il d’une photo de l’insipide banque d’images Fotolia qui aurait pu convenir aussi bien à un paquet de Belvita qu’à un pot de Nutella ?!

 

Impossible. Les équipes Marketing n’auraient pas fait ça…

C’est évident qu’ils savent séparer le Cruesli de l’ivraie.

 

Ou du vrai :-P .


Claim on You

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *